Le palmier Talipot (Corypha Elata) provenant de Bogor sur l’île de Java, a été introduit à Tahiti par l’américain Harrison Smith en 1935, qui a planté quatre pieds dans son jardin botanique à Papeari, Tahiti.

Palmier Talipot, la plus grosse inflorescence du monde.

Les graines du palmier talipot ont la forme d’une bille d’environ 1 cm de diamètre, elles sont très dures et peuvent se conserver plusieurs années avant de germer. La quantité de graines refoulées par les fleurs peut atteindre un volume de 2 m3 pour une unique inflorescence. C’est la plus grosse inflorescence du monde et pour cela, le palmier Corypha figure au livre des records.

L’autre particularité de ce palmier est la disposition des feuilles en double spirale parallèle autour du tronc, alors que pour les espèces similaires, les feuilles ne poussent que sur une seule spirale et toujours dans le même sens.

C’est un palmier qui peut devenir centenaire dans son pays d’origine mais on a pu constater qu’il vit moins longtemps à Tahiti ou Moorea. La raison évoquée serait que sa racine pivotante (comme une carotte) rencontre trop rapidement la nappe phréatique, ce qui le fait avorter.

Où voir des palmiers Talipot ?

  • Les deux palmiers de l’hôpital Viami ont été coupé début 2007.
  • N° 21 du circuit du jardin botanique de Tahiti, à Papeari. Deux des quatres palmiers Talipot qui avaient une quarantaine d’années ont fleuris en 2009.
  • Il existe un autre palmier Corypha Eleta à l’entrée du domaine de Opunohu, Moorea
Commentaires

2017-12-07T12:29:46+00:00 Categories: Arbre, Jardin botanique de Tahiti, Moorea, Opunohu|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1