C’est grâce à ce tiki (ti’i) à deux têtes que cet arbre remarquable, très apprécié et très photographié, a pu survivre. Il s’agit d’un Raisin de mer (Coccoloba uvifera) qu’on peut admirer à Papeete, square du capitaine Temarii a Teai. Le tiki a été réalisé en ciment à partir d’un moule fabriqué par les élèves du Centre des métiers d’Art de Papeete. Pour cela, ils se sont inspirés d’une photo d’un tiki à deux têtes qui se trouve au British Museum, à Londres.

Le tiki à deux têtes de Matavai

Le vrai tiki à deux têtes de Matavai réalisé en bois, a été récupéré par un capitaine de marine anglais en 1822 dans la baie de Matavai. On ne connait pratiquement rien de son utilisation ou de sa représentation peu commune. Avec son corps massif en forme de bloc et une tête sur chaque épaule, cette œuvre qui daterait du début du 19ème siècle, est unique dans l’art Tahitien.  Il peut représenter un dieu, un esprit ou un ancêtre, ou peut encore avoir été utilisée en sorcellerie. Son ventre élargi peut refléter l’ancienne croyance tahitienne comme quoi le ventre était le centre des émotions et de l’âme humaine.

Le tiki à deux têtes de Matavai se trouve actuellement au British Museum, à Londres sous la référence : Double-Headed Figure – Society Islands, Tahiti, probably Matavai Bay –  Wood. Dim. :
59 x 43 x 20 cm.

British Museum, London. Double-Headed Figure - Society Islands, Tahiti, probably Matavai Bay

Tiki à deux têtes

Commentaires

Source :

Farina (aout 2008)
British Museum, à Londres : Double-Headed Figure – Society Islands, Tahiti, probably Matavai Bay


2017-10-06T17:11:11+00:00 Categories: Front de mer, Papeete, Sculpture, Tahiti|
133 Partages
Partagez133
Tweetez
Enregistrer
+1