Le village de Tiputa, se situe à l’Est de la passe Hiria. On y accède en bateau à partir du motu d’Avatoru en franchissant la passe Hiria.

Histoire ancienne de Tiputa

La population de Rangiroa était autrefois dispersée dans plusieurs villages : Tereia à l’Ouest, Fenuaroa et Otepipi au Sud, Tevaro à l’Est, Avatoru et Tiputa situés au Nord. Vers le milieu du XVème siècle, elle se regroupa dans les trois villages de Tivaru, Avatoru et Tiputa, situés près des trois passes, afin de mieux se protéger contre les attaques des parata, les féroces guerriers d’Anaa.

En 1821, Pomaré II fit régner la paix dans l’archipel et la population reprit son habitat dispersé autour de l’atoll. Mais les missionnaires, d’une part, le cyclone de 1906 qui ravagea Tivaru, d’autre part, accélérèrent le mouvement de regroupement des gens de l’Ouest sur Avatoru tandis que ceux du Sud s’installèrent de préférence à Tiputa.

Le village de Tiputa, se situe à l’Est de la passe Hiria. Cette passe, en face de laquelle est situé le motu Fara, dans le lagon, aurait été percée, d’après la légende, par les deux jumeaux : Moana Tea (l’Océan paisible) et Moana Uri (l’Océan déchaîné).

Le village de Tiputa au XXème siècle

En 1963, le Club Méditerranée fit une première installation à Tiputa puis quitta l’île pour Tikehau en 1964 et reviendra en 1966 lorsque furent établies des liaisons régulières avec Papeete par l’hydravion Bermuda.

Dans les années 1970, le village de Tiputa qui rassemblait 556 habitants abritait :

  • un hôtel-restaurant « Chez Tepoe », comportant quelques bungalows ;
  • la maison communale ;
  • le centre scolaire inter-îles (C.E.G.) avec un internat
  • Une station de l’Institut de recherches des huiles et oléagineux .R.H.O.) installée à Tiputa depuis 1959,
  • un laboratoire de géophysique (L.D.G.) dépendant du C.E.A. et disposant de 4 sismographes sur l’atoll.
  • Une entreprise de séchage de poissons

En outre, un projet de réserve sous-marine à extrémité E. du lagon, et couvrant environ 6% de sa superficie, avait été élaboré à l’époque par Bernard Gorsky.

Commentaires

Source :

Pierre Ottino, Ethno-Histoire de Rangiroa, ORSTOM, Tahiti, 1965.


2018-03-25T15:49:53+00:00Categories: Rangiroa, Tiputa, Tuamotu, Village|