Découvrez la véritable histoire de Moorea, l’île soeur de Tahiti.

Aimeho

L’ancien nom de Moorea était Aimeho, signifiant « manger en se cachant ». On dit que ce nom est dû à la légende de la pieuvre  (fe’e) de Papetoai, qui symbolise l’île. L’explication de cette appellation viendrait de la position de la bouche de cet animal qui ne permet pas de la voir manger. Ses huit tentacules se retrouveraient dans les huit chaînes de montagnes qui départagent l’île.

légende de la pieuvre de Papetoai, Moorea

Mo’orea

Le nom de Mo’orea s’est substitué à celui de Aimeho, plus communément appelé Aimeo ou Eimeo vers la fin du XVIIIe, aux temps du règne de la famille des Marama. Le changement s’est effectué après que le grand-prêtre du marae Nu’urua à Varari (Haapiti) eut la vision d’un très beau lézard jaune, Mo’o Rea, qui devint en quelque sorte l’emblème de cette famille régnante.

Légende du lézard jaune de Moorea. illustration Sarahina 2013

Mer de Marama

L’île fait partie, avec sa voisine Maiao, de l’archipel des îles du Vent, appelées autrefois îles Géorgiennes par les premiers découvreurs européens. Le nom du chenal entre Moorea et Tahiti, donné par les anciens, est Mer de Marama, nom se rattachant à celui de la grande famille régnante de Aimeo. Marama signifie « lune », d’où l’appellation usitée autrefois de « mer des lunes ».

Commentaires

Source :

Photo Pierre Lesage, Rising sun over Moorea.


2017-09-22T16:53:46+00:00 Categories: Ile, Iles du vent, Moorea|Tags: , |
1,7K Partages
Partagez1,7K
Tweetez
Enregistrer
+1