Les jardins de la mairie de Papeete, aménagés pour l’inauguration de la nouvelle mairie, le 16 mai 1990, sur quelques six mille mètres carrés, ne possèdent pas d’arbres imposants. Cette absence n’est pas fortuite, mais une volonté architecturale pour préserver la vue sur la façade du bâtiment tout en dégageant de l’espace pour l’accueil des manifestations. La présence d’un parking souterrain sous l’esplanade excluait à priori l’implantation de grands arbres. C’est regrettable, disent certains habitants, de ne pas avoir profité de cet grand espace pour faire un beau parc public pour permettre à nos enfants de jouer et de courir en toute sécurité.

La pelouse a été privilégiée et les plantations cantonnées aux abords : tiare tahiti et opuhi le long de la façade du bâtiment, canna jaunes et rouges devant la grille, lilas des Indes rue Gauguin. Des bougainvilliers plantés ça et là et ornant les balcons, apportent leurs couleurs éclatantes.

Quatre colosses de pierre

Les jardins de la mairie recèlent d’autres curiosités de taille ! Quatre sculptures monumentales, des colosses de pierre, réalisées par des artistes de Tahiti, des Marquises et de l’île de Pâques veillent silencieusement sur les lieux :

  • Une sculpture en hommage à la reine Pomare IV »
  • Le moai
  • Le tiki double face
  • La sculpture « La vie »

Vahine Pomare IV

La sculpture monumentale, située derrière la mairie du coté de l’Etat civil, représente la reine Pomare IV. Elle a été réalisée par Tunui Salmon en 1995 à l’occasion du centenaire de la création de Papeete et qui l’a offerte « à la Mairie de Papeete en  mémoire de la Souveraine Pomare 4, mon trois fois arrière-grand-mère« .

La pierre de tuffeau, qui provient de la vallée de la Punaruu, a été offerte à Tunui par le regretté sculpteur marquisien Tuki Haiti de Taiohae.

Statue de la reine Pomare IV, Mairie de Papeete

Tunui Salmon évoque avec amertume les difficultés rencontrées avec cette sculpture :

Si j’avais su que ma sculpture allait terminer dans l’espace réduit où elle se trouve actuellement, j’aurai réalisé une sculpture moins volumineuse plus en rapport avec l’espace affecté, mais çà n’a pas été le cas.

Ensuite, le samedi 5 Mai 1990 date de mon anniversaire, dans la matinée, sans m’avoir averti, le service de l’équipement a procédé à la manutention de alors que cela était prévu pour le lundi matin. Comme par hasard, plutôt par intuition je me suis présenté au parc à matériel de la Commune à Tipaerui, et à ma grande stupéfaction j’ai constaté que ma sculpture était brisée en deux parties et gisait par terre sur le sol. On m’a alors expliqué que la sculpture avait subi deux chocs avant de se briser. Lors de la première tentative, le câble avait cédé sous le poids de la sculpture. Elle avait résisté au choc mais était fragilisée elle se brisa à la deuxième tentative.

Le Moai de la mairie de Papeete

Un moai (statue de l’île de Pâques) de facture contemporaine dresse sa haute stature, de quatre mètres, le long de l’aile gauche de l’Hôtel de ville.

Il a été façonné par des sculpteurs pascuans sous la houlette de Petero en 1995.

Moai de la mairie de Papeete

Le tiki double face

La troisième sculpture, est devant le fare potee, au pied des bassins circulaires où évoluent des carpes et des anguilles offertes par des particuliers ou arrivées là par les conduites d’eau.

Ce tiki à double face sur son paepae et armé d’un casse-tête, a été travaillé par des sculpteurs de Taiohae (Marquises), sous la direction de Huki.

Tiki du centenaire, Mairie de Papeete

Sculpture « La vie »

La seconde sculpture, située à gauche de la coursive de gauche menant au bâtiment des services techniques est composée de trois gros blocs superposés. Cette œuvre qui symbolise « la vie » a été réalisée par trois femmes Laetitia et Ingrid Hucke Atan et Thérèse Roucaute.

Tiki de la Mairie de Papeete
Commentaires

Source :

Olivier Babin – Tunui Salmon
Papeete To Tatou Oire 2003 n°4 p 42

2017-12-07T08:24:05+00:00 Categories: Centre ville, Papeete, Papeete City Tour, Sculpture, Tiki - Ti'i|
167 Partages
Partagez167
Tweetez
Enregistrer
+1