Rufe (le Râpé ) c’est la merveille du cirque de Papenoo.
Ce massif forme un tout complètement indépendant des montagnes qui l’entourent et le dominent. Il se compose d’une chaine de pitons de plus en plus élevés, comme autant de clochers, aboutissant à un véritable dôme, d’une surprenante régularité, gratté et poli, usé et râpé par les intempéries.
L’ensemble éveille l’idée d’une cathédrale gothique, ou mieux d’une basilique byzantine et l’on se prend à regretter que la Mission Catholique du siècle dernier n’ait pas poursuivi le projet qu’elle avait eu, de construire un monastère dans la haute Papenoo.
Le cadre s’y prêtait admirablement et la nature elle même semblait avoir voulu montrer la voie.

Commentaires

Source : JAY Maurice . Société des études océaniennes. Bull 95 1951 p 203
2016-10-20T08:09:14+00:00Categories: Espaces naturels, Hitiaa O Te ra, Iles du vent, Sommet, Tahiti|