Un fait divers intéressant. Situé devant l’église Saint-Raphaël et l’ancien palais épiscopal dans l’ancien village de Puirau de la petite île de Aukena, en contrebas du parvis, le puits d’Aukena se distingue par sa margelle en moellons de corail taillés en arc de cercle et d’épaisseur régulière. Si le puits est d’une forme européenne très classique, son histoire l’est beaucoup moins.

Dans les années 1837, le frère Colobam Murphy entreprit de forer ce puits sous l’attitude moqueuse de la population qui lui assurait qu’il ne trouverait jamais d’eau douce ou bien de l’eau saumâtre. Mais insensible à ces remarques, il creusa, creusa et creusa encore . Quand après un dur labeur, il eut atteint la nappe et que l’eau s’avéra potable, les habitants encore tout étonnés le surnommèrent « l’homme qui donne de l’eau« .

Commentaires

Source :

SOULIE Gilbert, Mon clocher à Mangareva, Évêché Papeete 1989, p 23  –
FENELON Service de l’Urbanisme 1981, Patrimoine architectural antérieur à 1900 (AUK 02)


2016-10-20T08:08:22+00:00 Categories: Aukena, Gambier, Puits / Citerne|
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1